Qui t’a fait venir dans ce monde ? , par Sheikh `Abd Al-Majîd Az-Zindânî

Publié le par Oussama

 Qui t’a fait venir dans ce monde ?

Ô gens doués de sens, que dites-vous de celui qui s’est trouvé transféré vers une ville inconnue, ou un désert qu’il ne connaît point, sans qu’il ne l’ait choisi ou voulu… Il a su que quelqu’un l’a transféré et des messagers lui sont parvenus de la part de celui qui l’a mis dans cette ville ou ce désert, afin de le guider. Paradoxalement, il accorde peu d’importance à la connaissance de ceux-là mêmes qui sont venus pour le sauver et le guider. Il les combat et ils endurent son hostilité. Il les insulte et ils cherchent à se rapprocher de lui.

Une personne douée de sens dira nécessairement que le devoir premier de cet homme perdu, transféré dans un monde inconnu, c’est de chercher celui qui l’a fait venir dans ce lieu inconnu sans qu’il ne l’ait voulu et de connaître la sagesse derrière cela. S’il trouve des messagers venus pour le guider, il doit mettre leur véridicité à l’épreuve. S’ils gagnent sa confiance, il doit les honorer et les suivre. Quant à celui qui n’accorde aucune importance à lui-même et ne se soucie guère de savoir Qui l’a fait venir en ce monde, ni des Messagers envoyés par Dieu, sa bêtise et sa stupidité sont manifestes.

Que ceux qui sont doués de sens méditent au sujet de leur vie ici-bas… comment ils étaient une terre morte (poussière), puis sont devenus des êtres humains aux corps harmonieux. " Parmi Ses signes : Il vous a créés de terre, - puis, vous voilà des hommes qui se répandent (dans le monde) " [30 :20]. Et quelle différence y a-t-il entre, d’une part, le monde de la terre morte qui ne peut ni entendre, ni voir, ni raisonner, ni bouger, ni sentir, ni croître, un monde dépourvu de toutes les qualités de la vie, et d’autre part, cet être humain, cet être vivant capable de bouger, cet être qui a empli la terre de mouvements et de vie.

Que ceux qui sont doués de sens méditent sur leur transfert du monde de la terre morte vers le monde humain, qu’ils se demandent comment ils sont passés du stade de la terre morte, au stade de sperme issu d’une d’eau vile, puis le sperme est devenu une adhérence, et l’adhérence s’est transformée en embryon, puis en os, puis les os se sont couverts de chaire, puis la vie et l’âme ont atterri dans le fœtus humain… puis comment il a vu le monde sous la forme d’enfant, puis comment il est devenu un humain au corps harmonieux.

Si l’être humain médite tout cela, il verra qu’il n’a eu le moindre choix et il saura que son devoir premier c’est de connaître Celui qui détient son existence et sa vie, son développement et sa forme, Celui qui a fait venir l’homme sur terre sans autorisation ou choix émanant de ce dernier. " Ô homme ! Qu’est-ce qui t’a trompé au sujet de ton Seigneur, le Noble, * qui t’a créé, puis modelé et constitué harmonieusement ? * Il t’a façonné dans la forme qu’Il a voulue " [82 : 6-8]. Qu’est-ce qui t’a donc détourné, ô humain, de ton Seigneur Qui t’a crée et Qui t’a donné ta forme ? Penses-tu que tu es venu du néant ? Crois-tu que le néant, qui n’a aucune existence, c’est lui qui t’a façonné dans cette forme ? Ne sais-tu pas que le néant ne crée rien, toi qui sais que tu ne crées rien à partir de toi-même ? Tu as nécessairement un Créateur : " Ont-ils été créé à partir de rien ou sont-ils eux les créateurs ? " [52 :35]

Puisque ton existence, ta vie et ta création sont détenues par Dieu qui t’a façonné et t’a donné ta forme, tu dois donc nécessairement connaître Celui qui détient ton sort et ton existence. Tu es soumis à Sa Volonté et ta connaissance de ton Seigneur doit être ton premier devoir, ô être doué de sens.

Publié dans ARTICLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article