La véracité du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam)

Publié le par Oussama

 

Le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) a apporté la Vérité de la part de son Seigneur, Exalté soit-Il. Par conséquent, tout, dans sa vie, était mû par la véracité : ses paroles, sa Sunna, son agrément, sa colère, ses déplacements, son rire, ses larmes, son sommeil et son état de veille ; tous ses propos (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) sont Vérité et justice.

Fût-il sérieux ou en train de plaisanter, le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) n’a jamais menti. Au contraire, il prohibait le mensonge et condamnait les menteurs.
Tous les propos, toutes les actions et toutes les attitudes du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) étaient fondés sur la véracité. Il était véridique en période de paix comme en période de guerre, lorsqu’il était content ou en colère, qu’il faisait un sermon ou qu’il rendait un verdict.
Il était (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) véridique avec les proches et les non-proches, les amis et les ennemis, les hommes et les femmes.
Il était () véridique vis-à-vis de lui-même comme vis-à-vis d’autrui. Il ne disait que la vérité fût-il en voyage, ou chez lui, en période de guerre ou de paix, vendeur ou acheteur, dans sa vie de tous les jours, dans les contrats, les pactes et les chartes qu’il engageait, les sermons qu’il donnait et les lettres qu’il envoyait.
Le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) était véridique et crédible, il n’a jamais tenu un seul propos mensonger. Au contraire, il était (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) véridique même dans ses regards et ses clins d’œil. Lorsque ses Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, lui dirent : « Pourquoi n’as-tu pas discrètement insinué l’ordre d’exécuter ce prisonnier par le biais d’un coup d’œil?», il leur répondit : « Il ne sied pas à un Messager de lancer des regards perfides.» [Abou Daoud et An-Nassaï (Al-Albani : Sahih)].
 
Si, dans la Djahiliya et avant l’avènement de l’Islam, le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) était surnommé le véridique et le probe, comment donc serait son comportement après la Révélation, la guidance à l’Islam, la descente de Djibril (l’Ange Gabriel), la prophétie et le bienfait dont Allah, Exalté soit-Il, l’a comblé quand Il l’a élu?
Même les pires ennemis du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) ont reconnu sa véracité et sa probité : An-Nhadhr ibn Al-Harith, l’un des diables de la tribu de Qoraïch qui avait l’habitude de persécuter le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) et qui déclarait ouvertement son hostilité à son égard, dit à son peuple : « Ô gens de Qoraïch, par Allah, vous êtes frappés par une épreuve, à laquelle vous n’avez pas encore trouvé d’issue : lorsqu’il était jeune homme, vous considériez Mohammad comme votre préféré, comme le plus véridique et le plus probe d’entre vous. Or, à peine ses favoris laissèrent-ils apparaître ses premiers poils blancs, il vous prêcha ce que vous savez. Vous avez alors dit que c’était un sorcier. Par Allah, non! Ce n’est pas un sorcier. » (Al-Moubarakfouri, Ar-Rahiq-al-Makhtoum ; Al-Bayhaqi, Dalaïl An-Noubouwwa).
Des témoignages semblables furent apportés par Al-Walid ibn Al-Moughira et Otba ibn Rabi`ah, entre autres célèbres ennemis déclarés qui haïssaient le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) avec véhémence (Al-Bayhaqi, Dalaïl An-Noubouwwa).
Son apparence (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) était la plus grande preuve de la véracité de son caractère, et toute personne saine d’esprit et objective le remarquait facilement. Le rabbin Abdallah ibn Salam, qu’Allah soit satisfait de lui, rapporta ce qui suit : « Lorsque le Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) arriva à Médine, tous les gens se rassemblèrent autour de lui en disant : ‘Le Messager est arrivé ! Je m’approchai donc pour le voir, et lorsque je le vis, je compris alors que son visage n’était pas celui d’un menteur.» (At-Tirmidhi et Ibn Madja (Al-Albani : Sahih)]. Dès lors, Ibn Salam n’eut d’autre choix que de se convertir à l’Islam et désavouer les stratagèmes des juifs.
 
La véracité du Prophète (Salla Allahou ‘Alaihi wa Sallam) transparaissait à travers son physique avant de se manifester dans ses paroles et son comportement ; ses Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux, furent donc fermement convaincus de sa véracité, car ils avaient vu son noble visage, avaient pu vérifier la fiabilité de ses paroles et la moralité de son comportement et ils l’avaient toujours trouvés véridiques et justes. Ainsi ils se sont rendu compte qu’il (Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam) était véridique et crédible dans tout ce qu’il transmettait de la part de son Seigneur, Exalté soit-Il.
Allah, Exalté soit-Il, dit en toute vérité (sens du verset) : « Et tu es certes, d’une moralité éminente. » (Coran 68/4).
Source : islamweb.net

 

Publié dans ARTICLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article